Les espèces de plantes aquatiques envahissantes

Au Nouveau-Brunswick, de nombreuses espèces de plantes aquatique sont envahissantes. Quelques-unes commencent à être préoccupantes, dont les algues didymo, les myriophylles en épi et les faux nénuphars.


La didymo est une espèce d'algue qui a une texture particulière ressemblant à de la laine mouillée et à des morceaux de papier de toilette séchés une fois qu'elle est sec. Ces algues ne sont pas dangereuses pour les êtres humain. Elles peuvent par contre nuire au débit des cours d'eau dans lesquels elles s'installent. La didymo se propage avec de l'eau contaminé ou par le simple fragment collé au matériel. Cette plante est indigène à l'hémisphère nord, mais elle est considérée comme envahissante par sa nature de prolifération excessive. Cette algue est prolifique dans les eaux peu profondes et pauvres en éléments nutritifs.


Le myriophylle en épi est une plante nouvellement confirmée dans notre région, plus particulièrement dans la rivière Madawaska. Il est particulièrement problématique parce qu'il supplante les autres espèces indigènes et détériore la qualité de l'eau. Ils peuvent pousser jusqu'à 10 mètres de profondeur, mais généralement ils ne vont pas plus profondément que 4 mètres de profondeur. Les myriophylles en épi peuvent pousser dans tous les types de cours d'eau et ils peuvent s'avérer dérangeants pour les moteurs de bateaux


Le faux nénuphar est une plante trompeuse qui peut ressembler aux nénuphars réguliers. Les conséquences des faux nénuphars sont plus importantes. Les faux nénuphars envahissent complètement l'étendue d'eau dans lequel ils se retrouvent, on y voit presque exclusivement cette espèce de nénuphars. Elles sont particulièrement difficiles à éradiquer par leurs racines rampantes qui s'installent dans les cours d'eau. Cette plante est plus petite que celle indigène. Les feuilles mesurent environ de 3 à 6 cm et elles ont une fleur jaune. Elles préfèrent les eaux calmes et peu profondes.


Comment prévenir leur propagation?

Le moyen le plus efficace pour éviter leur propagation est de nettoyer les bateaux quand vous changez de cours d'eau. Pour nettoyer adéquatement les bateaux ou l'équipement de pêches et de plongé utilisez du vinaigre. Il est primordial de nettoyer le moteur, les compartiments et la coque du bateau. Il est aussi préférable de faire sécher le bateau pour quelques jours avant de le mettre sur un nouveau cours d'eau.

#développementdurable #sensibilisation #rivière #envahissante

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Adresse physique: 31 boulevard Isidore-Boucher, St-Jacques, NB, E3V 1S3
Adresse postale: C.P. 698, Edmundston , NB
biologie.sarm@gmail.com
Téléphone: (506) 739-1992